Mes premiers jours de papa

papa-debordeSalut à toutes et à tous,

Après vous avoir partagé les différents moments de la grossesse de maman-gaga (de l’annonce à la naissance des jumeaux-gaga), il est temps pour moi de vous décrire mes premiers jours en tant que papa.

Maman-gaga ayant subi une césarienne, resta une semaine à la maternité afin de pouvoir récupérer. Je pris, finalement deux jours, pour pouvoir m’occuper des démarches administratives et passer un peu de temps avec maman-gaga et les jumeaux-gaga ! A l’issue de  ces deux jours, je repris le boulot tandis que maman-gaga est la maternité. Ce fut un choix concerté. Nous préférions que je garde un jour en réserve pour son retour de la maternité.

Alors oui la première semaine je l’ai passé au boulot. Quel indigne papa n’est ce pas ? Je vous rassure cela fut difficile pour moi.Ne pas être avec mes enfants durant ces quelques jours est un déchirement.

Qu’est ce que j’ai pu ressentir durant ces premiers jours ? Passé l’émotion de la naissance, les larmes etc…bah une grande interrogation :

ça marche comment ?

Peut-être que pour la majorité des papas ça coule de source, pour moi pas du tout. Autant j’ai pu me projeter dans le futur quand les jumeaux seront un peu plus grands, autant le présent beaucoup moins, je n’étais pas aussi prêt que je ne le pensais.

Mode d’emploi de base d’un bébé

point_d_interro

Bon c’est bien, la césarienne s’est bien passée. Je me rends dans la salle d’examens et là une gentille infirmière me colle un des deux jumeaux dans les bras sous une lampe chauffante

euh mademoiselle on fait comment là ?!!??

Quand même un petit bout de 2kg 800….qui à l’air si fragile et qui te regarde avec ses petits yeux (oui il avait déjà les yeux ouverts à ce moment), ce n’est pas évident à appréhender. Puis après avoir rejoint maman-gaga en salle de repos, une infirmière me demande de me mettre torse-nu…bah qu’est ce qu’elle me veut ??? Ah c’est pour donner le premier biberon. D’accord, d’accord. Euh comment on le tient, comment on fait….Help meeeeeee !

Puis des moments de stress :

Pourquoi il pleure, qu’est ce qu’il a, ça ne va pas ?

Je crois que c’est la partie où il faut rendre hommage aux sages-femmes, infirmières, puéricultrices, aides-soignantes pour leur patience.

Les jours d’après

Après presque une semaine à la maternité, il est temps de faire découvrir aux nouveaux arrivants leur maison, leur chambre, là où ils vont grandir. Pour moi c’est un grand moment d’angoisse même si les parents de maman-gaga sont présents pour la sortie. Toujours les mêmes questions qui reviennent. Est-ce que je serais à la hauteur, est-ce que je vais savoir m’occuper d’eux, est-ce que…est-ce que ?

Finalement, je crois que l’on a pas vraiment le temps de se poser trop de questions. Je découvre un autre rythme de vie, rythme qui nous est imposé par les jumeaux. La fameuse règle du  4h = un biberon. Je vous avoue qu’au début je n’y croyais pas mais ces petites choses sont vraiment réglées comme du papier à musique. Jours et nuits, toutes les 4 heures c’est un biberon. La nuit c’est pas facile mais quel plaisir des les entendre pousser des petits gémissements lorsqu’ils tètent leurs biberons.

Devenir papa, la fin des habitudes ??

Durant la grossesse de maman-gaga, je me posais la question de savoir si je pouvais continuer à garder mes petites habitudes, passions une fois la naissance des jumeaux. Je me doutais de la réponse mais…comme beaucoup de papas…on espère…et la réponse est NON ! S’occuper des petits bouts, de maman…ça prend du temps, ça prend tout le temps. Certains me disent que je laisse tomber certaines de mes passions, qu’ils ne me voient plus etc…mais passer du temps avec ses enfants, la maman, ça n’a pas de prix et aucun hobby ne pourra remplacer ça.

Alors en conclusion…

Les premiers jours et les premières semaines ont été pour moi des moments alternant :

  • stress : pas assez sûr de moi, beaucoup d’interrogations,
  • frustration : de ne pas être assez sûr de moi, de ne pas être assez présent (retour au boulot) donc de ne pas m’occuper assez d’eux,
  • bonheur : quel bonheur d’être papa de deux magnifiques bébés !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux.

Pensées pour “Mes premiers jours de papa

  1. Je me souviens des premiers jours où on était là, heureux mais désemparés, plein de questionnements, plein de doutes … Puis le retour à la maison après la maternité, le fait d’être désormais seuls, sans les puéricultrices, sans les infirmières pour nous aider ou nous conseiller. Mais au fond, c’est que du bonheur 😉

    1. Hello Corinne,

      En effet ce n’est que du bonheur. Effectivement les infirmières, sages-femmes nous ont beaucoup aidées les premiers jours à la maternité avec leurs conseils. On a la chance d’avoir comme pédiatre celui qui s’est occupé des jumeaux à la naissance, il est de très bon conseil aussi, et c’est rassurant.

    1. Hello,
      Merci !!!!
      Aujourd’hui ça va beaucoup mieux !! Mais les premières semaines voir les tous premiers moi ce fut vraiment stressant, peur de mal faire etc… Maintenant c’est plutôt peur qu’ils se fassent mal vu les bourrins mdr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *